51S3DTujb6L

Editions de la Commune. Lu en version numérique.

Je n’étais pas en retard sur mes publications que pour la couture, mais pour les livres aussi. Celui-ci date donc du mois d’octobre.

Résumé du net

Jocelyne, boulangère quarantenaire, s'ennuie ferme dans sa ville du Cotentin. À la faveur d'une décision politique saugrenue, elle va reprendre en main le cours de son existence ainsi que celui de sa commune peupléed'administrés au caractère bien trempé. 

Comment va-t-elle faire pour lutter contre la toute puissance du Président de France ? 

Son fidèle époux va-t-il résister aux assauts répétés de leur nouvelle vendeuse : sexy en diable, bonne à pas grand chose mais prête à tout ? 

Jocelyne va, au fil de ses mésaventures, se révéler à elle-même ainsi qu'aux autres. 

Alors pour moi ce livre est mon « flop » de l’année. Il y avait écrit « truculent », « drôle », … Et bien pour ma part je n’ai rien trouvé de cela. Pas une seule fois j’ai ris ou ne serait-ce que souris. L’histoire est fade, tordue, complétement irréaliste, sans aucun intérêt, sans suspense et avec une petite dose de racisme. Les personnages sont caricaturaux et stigmatisant. On retrouve tous les clichés qu’il peut exister. Je me suis ennuyée du début à la fin. Heureusement que ce roman n’était pas long.

Bien entendu cet avis n’engage que moi. Mais puisque je vous parle de mes coups de cœur, j’estime devoir aussi être honnête et transparente sur les lectures qui m’ont déplus.

Bref je suis vite passée à autre chose. D’autant plus que le livre suivant je l’ai trouvé en vacances dans la bibliothèque de notre hôtel, un des très rares Janine Boissard que je n’avais pas encore lu !!!