un-avion-sans-elleLu en version numérique. Editions Presse de la Cité

Première lecture de cet auteur. J’ai mis beaucoup de temps pour lire ce livre. Non, non ça n’est pas par désintérêt ou par déception!

Je m’explique…

J’ai commencé cet ouvrage en novembre dernier. Mais j’ai fait une « pause lecture » à ce moment-là. J’ai de temps en temps besoin de répit après avoir enchainé de nombreuses lectures. Ça a été le cas puisqu’entre juillet et octobre j’ai avalé 12 bouquins. Il arrive un moment où je sature un peu. Mais ça n’est que pour m’y remettre de plus belle ensuite ! Pas d’inquiétude, j’avais toujours mon livre sur la table de chevet  mais je ne lisais pas tous les soirs et que quelques pages.

Mais revenons à ce roman…

Ce fût une belle découverte. J’ai bien aimé le style d’écriture même si je dois reconnaître quelques longueurs parfois, des descriptifs longs et pas forcément utiles. Malgré ma lenteur de lecture j’ai été happée par l’intrigue. On veut savoir, tout en échafaudant plusieurs hypothèses, et finalement je ne m’attendais pas à cela comme fin donc une belle surprise. Une dernière petite critique, certains personnages comme Melvina sont un peu tirés par les cheveux et manquent de crédibilité à côté de la simplicité de la grand-mère normande.

Ma mère qui vient de lire plusieurs Bussi m’a dit que d’autres étaient très bien aussi donc je reviendrais vers lui dans les prochains mois.

Et vous succomberez-vous à la Libellule ?

Résumé du net :

Lyse-Rose ou Émilie ? Quelle est l'identité de l'unique rescapée d'un crash d'avion, une fillette de trois mois ? Deux familles, l'une riche, l'autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias ont baptisée « Libellule ». Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l'affaire, avant d'être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête. Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu'à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, la jeune femme va dénouer les fils de sa propre histoire jusqu'à ce que les masques tombent. Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ? Ou bien quelqu'un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?

Bonne lecture